Mon Zéro déchet à moi…

20150422_104514

 

Pas facile de vivre écolo de nos jours …  on est constamment jugé et moqué par les nombreux moutons qui forment notre société. Je sais ce n’est pas tendre comme expression mais c’est ce que je ressens.

On entend de plus en plus parler de zéro déchet, l’idée c’est de réduire au maximum voire de rendre inexistants nos déchets. Oui oui c’est possible !!

En changeant nos habitudes de consommation et aussi notre façon de voir les choses.

On a toujours l’impression qu’on subit les choses, que la pollution , les poubelles qui s’accumulent autour de nous, la nature qui petit à petit est détruite, le climat qui change… Que tout ça c’est pas notre faute, que c’est la faute des nantis qui nous gouvernent.

Et bien non, comme on dit les petites rivières font les grands océans. On a chacun notre part à faire et se contenter de baisser les bras en haussant les épaules ce n’est pas la solution !

On peut commencer par consommer intelligent, ne pas se contenter d’acheter ce que les magasins nous proposent. Avec leurs suremballages, produit prêts à consommer industriels tel que la magnifique petite madeleine dans son sachet individuel que l’on glisse sans complexe dans le sac du petit dernier  pour son goûter . Il y a des alternatives à tout ça et oui ! Il faut juste prendre le temps ! C’est sûr c’est un investissement personnel au début de se sortir des ses mauvaises habitudes tellement elles sont ancrées en nous.

La madeleine on peut la faire nous même et la glisser dans un boîte. Goûter épargné de l’écrasement et pas de déchet à la poubelle ! Yes !

Comme vous le savez nous vivons ma tribu et moi dans une maison  bois à la montagne, nous avons des toilette sèches, bassin de phytoépuration, potager  et récupérateur d’eau de pluie afin de minimiser notre consommation et notre impact sur cette chère planète.

Afin de réduire nos déchets on peut commencer par prendre le temps de faire des choses soit même. Les enfants adorent participer et aider à faire à manger. On peut faire ses  propres yaourts, ses gâteaux, ses glaces, cuisiner plus de produits frais venant du marché ou des petits producteurs locaux, bio de préférence ^^

Cela demande du temps c’est vrai mais c’est du temps que vous pouvez partager avec vos enfants.

Qui ne se rappelle pas des moments passés avec sa mamie, sa mère ou son père ( je faisais les pizzas avec papa !) à faire des gâteaux (mamie tarte au fraise) ou la cuisine (maman ratatouille) ? Ce sont des moments de pur bonheur, on s’en rend compte seulement un peu tard dans son existence c’est tout.

Moi je veux profiter de mes enfants aujourd’hui et leur inculquer  cette vision des choses : savoir profiter de tous ces petits bonheurs d’être ensemble, de partage.

De plus, c’est un super apprentissage pour eux, ils apprennent vite à se débrouiller tout seul. Et oui famille nombreuse c’est une véritable éducation !

Et pour laver les vêtements de tout ce petit monde je fais ma propre lessive avec du savon de Marseille : recette ici sur ce blog que j’aime bien.

Pour les vêtements, d’ailleurs je n’hésite pas à aller chez mon Emmaeus du plateau.

J’adore fouiner et trouver des perles dans leur gros bacs. Faut dire que j’étais habituée toute petite déjà. Ma mère m’emmener au marché où il avait la fripe et c’était parti pour des moments de recherche et quel bonheur quand on trouvait « la robe » ou  « le top » !

Ce système permet d’habiller tout le monde à moindre coût avec des vêtements de qualité car on trouve souvent de la marque. Faut avoir l’oeil .

Pour les débarbouillages et soin du visage et yeux du matin et du soir, on utilise des lingettes en coton lavables et réutilisables à volonté. Des bio aussi puisque c’est moi qui les faits ^^

 

 

J’utilise aussi l’appli Vinted car même si je suis bio et écolo j’ai envie d’être belle et pas de ressembler à un sac à patate ^^ Je réserve cette tenue quand je bricole ou quand je suis au jardin en mode off comme on dit  ha ha .

Pour la culture vous trouvez des sites de troc comme Troczone pour donner une seconde vie à vos  livres, cd, jeux et dvd. Et les broquantes de l’été on en parle ? Dans un autre post promis !

Pour faire ses courses et transporter ses affaires il y a aussi une alternative au sachet plastique. Oui c’est enfin interdit mais on trouve encore des commerçants qui essayent de nous refourguer leur stock. Et puis pour certains aliments (viande, poisson etc)  ils sont encore tolérés. Quand c’est pas les gens qui les réclament !!! Véridique , entendu sur le marché…

On peut utiliser des sacs en tissus, on en trouve de plus en plus dans

les commerces. Enfin  !

Certains viennent avec leur bocal ou leur sac en papier. On trouve de plus en plus d’ épiceries  à vrac. Dans pas mal de magasins bio (grande surface aussi) vous en avez aussi. Et pitié n’achetez pas de légumes bio en barquette sous plastique. J’ai posé la question du pourquoi et on m’a répondu que les légumes bio ne se conservaient pas bien car ils étaient pas traités. Pfff …

Voici ma dernière pierre à l’édifice :

20161206_185236

 

Mon magasin bio local :La Belle Verte m’a gentiment( merci à eux de leur confiance) commandé des pochons à vrac pour  légumes frais, et le vrac. J’ai donc confectionné 100  pochons en toile de coton bio !

Voilà à ma petite échelle ce que je fais au quotidien, tout est perfectible et j’espère encore progresser…

 

Et vous c’est quoi vos actions ZD ?

Publicités

9 réflexions au sujet de « Mon Zéro déchet à moi… »

  1. on est encore un peu mouton ici mais on se perfectionne :)) .
    Donc sacs en tissus et sacs à dos pour aller au marché où on ne nous sert plus que dans des sacs kraft et sac à l’amidon (carrefour si si!) qu’on met au recyclable. Certains maraichers nous verse les legumes et fruits direct dans le sac à dos sans sac d’ailleurs. A mon avis ces sacs papier leur coute assez cher. Je recupere les bocaux pour faire mes confitures . J’achète du shampoing solide pour avoir moins de dechets plastiques et utilise que des savons : finis les flacons plastoc des gels douche… Cuisine maison aussi et boycott du suremballé.

    Aimé par 1 personne

  2. Un peu tout ça aussi. Les toilettes sèches en moins. Nous habitons «en ville» avec un tout petit extérieur dans lequel on a réussi à caser notre composteur…
    Et je rencontre de moins en moins de moutons autour de moi et ça, c’est vraiment chouette!!

    J'aime

  3. Ici on fait comme toi, tout ce qu’on peut avec les moyens et le temps dont on dispose. La première chose et la plus facile à mon sens est d’arrêter d’acheter des m… inutiles et tellement peu durables dans les grandes surfaces 😉

    Aimé par 1 personne

  4. On ne peut pas dire que nous ayons déjà fait des tonnes de choses mais nous achetons uniquement en vrac et sur les marchés. Aucun plat tout prêt évidemment mais ça c’est depuis toujours, j’ai été élevée à la campagne!
    Je fais le potager, bon cette année avec ma grossesse ça va pas être simple!
    Voilà voilà!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s