Sac à vrac et zéro déchet 

On est écolo ou on ne l’est pas  ! Voici la dernière création Mémamnali.

Depuis longtemps à titre personnel mais aussi professionnel, j’ai été sensibilisé  à l’écologie et à la réduction des déchets que l’on peut produire.

C’est tout naturellement que les sacs à vrac en coton bio sont venus se rajouter aux produits proposés chez Mémamnali. 

Une gamme zéro dechets est donc en cours : vous trouverez donc des sacs à vrac, des serviettes hygiéniques lavables et des mouchoirs en tissus. Toujours en coton bio certifié GOTS.

Tous ces articles sont fait main dans mon atelier en Isère. 

Retrouvez cet article dans ma boutique Etsy https://www.etsy.com/fr/listing/505209360/sac-a-vrac-bio-pochons-transport-legumes

Publicités

La vie en partage 

On parle souvent de transition énergétique d’un point de vue écologique mais moi j’ai envie de parler de transmission qui nous apporte aussi des solutions écologiques.

Comme une madeleine de Proust que je garderais en permanence sur moi j’ai plein de souvenirs et de connaissances qui m’ont été transmis par mes aînés  tels que mes grands parents, tante et parents…

Enfant j’ai toujours aimé côtoyer des personnes âgées car j’avais soif d’apprendre et qui de mieux placés que les « anciens » pour partager avec moi. Petit diablotin exubérant à la curiositée  avide…

Maintenant que je suis à mon tour grand mère et que  mes « anciens » sont au fil du temps passés de l’autre côté, je suis en recherche (pas forcément active) de personnes bienveillantes capables de partager humblement le savoir que la vie a pu leur apprendre.

Les « anciens » ne faisaient pas  que des choses ringardes et has been  comme peut le dire la jeunesse d’aujourd’hui qui nous traite  de « vieux con » comme à chaque génération d’ailleurs. Le sentiment amoureux est un état que même les « anciens » ont vécu et qui traverse les âge sans prendre une ride. La seule chose qui diffère c’est le contexte  économique et social qui change la donne et complique parfois la situation.

On assiste actuellement à un retour en arrière sur beaucoup de comportements de consommation. Ce qu’on appelle  le minimalisme n’est pas une nouveauté. On utilisait des mouchoirs en tissu,des sacs en toile ou filet à  provision, on faisait nos conserves, on ne jetait rien de type vaisselle, rasoir, stylo, sac…

Les « anciens » avaient déjà beaucoup de solutions pour ne pas gaspiller et sous couvert de faire des économies ils savaient  protéger la planète en ne l’inondant pas de déchets inutiles.

On se servait de ce que la nature nous offrait : bois, matières végétales, du verre qui sont des matières durables et renouvelables.

Comme vous le savez j’ai été élevé  « écolo » et pour moi ce n’est pas un effet de mode ou une prise de conscience tardive, c’est en moi. C’est comme ça, cela fait partie du partage qui m’a été transmis.

Parfois c’est au détour d’une rencontre  que la magie se produit… on retrouve ce partage !

On retrouve chez un « ancien »  le savoir fabriquer utile et l’envie de donner sans contreparties juste pour que le fil conducteur de la vie  ne se casse pas.

Je mets volontairement des  » autour du mot ancien car pour moi ce n’est pas un mot péjoratif, mais un mot empreint de respect et d’affection. C’est pourquoi je tenais à le mettre en avant. Un peu comme la chanson « mon vieux ».

Lors de mes participations à des marchés de créateurs j’ai l’occasion de rencontrer beaucoup de personnes venant d’horizons différents. Que ce soient les personnes venant visiter le marché ou les  exposants.

C’est lors d’un de ces marchés que j’ai rencontré un gentil monsieur retraité qui fabrique des paniers en osier. Et j’ai craqué ! Mon amour pour les paniers  et le savoir faire de ce monsieur ainsi que sa gentillesse m’ont décidé à lui passer commande.

Voici donc mon joli panier dis Italien. Me demandait pas pourquoi il s’appelle comme ça c’est peut être le modèle qui vient d’Italie …

img_20170214_181847_000

Je suis donc allé chercher ce panier directement chez cet « ancien » et j’ai eu le plaisir de voir son atelier.

 

Ambiance madeleine de Proust à fond , je replonge dans des souvenirs (odeur, outils …) de mon papa, atelier de mon papy tenu par mon oncle (imprimerie)…

Enfant, j’étais toujours fourrée avec mon père dans son cagibi où il bricolait.

20170213_142259-2

Lors de ma visite chez ce monsieur j’ai pu voir ses outils, établi, nombreux  gabarit à panier. Nous avons échangé sur sa passion pour la vannerie.

En effet il a appris cet artisanat lors de sa retraite et il transmet son savoir lors d’atelier dans les écoles, association et donne aussi des cours chez lui, tout ça bénévolement.

Étant très curieuse je l’ai bombardé de questions, auxquelles il a eu la gentillesse de répondre mais étant passionné par ce qu’il faisait cela n’a pas eu l’air de trop le déranger ^^

J’ai bien envie d’apprendre cet art mais avec mes journées déjà archi chargés, je me dis que moi aussi j’attendrais la retraite pour apprendre.

Ce moment de partage fut un réel bonheur pour moi. Je repars avec mon panier non sans avoir repasser commande pour un panier à pique nique avec des couvercles qui se rabattent sur le dessus.

 

Un peu de douceur

Une petite pause bucolique que je partage avec vous ici.

Une petite ballade au frais pour se ressourcer et revenir à l’atelier pleine de motivation !

 

DSC_0082

Deux petits papillons qui ont élu domicile sur ma fille.

 

 

DSC_0062

Sources des Gillardes qui nous a apporté un peu de fraicheur, tellement qu’on a même eu froid. Avant que le soleil ne vienne nous réchauffer.

 

 

DSC_0071

Petit bouchon avec sa veste en pleine canicule !

 

 

DSC_0066

Le jeu de tous les enfants au bord de l’eau : faire un barrage.

Enregistrer

Mon petit coin…

Mon petit coin à moi est un lieu tranquille où j’aime me rentre seule même si parfois les enfants et même le chat aussi aimeraient être avec moi.

C’est un lieu tellement intime que je ne vous en montrerais même pas de photos, na !

Quand je sors de mon petit coin, pas de bruit … Le silence … Quel plaisir pour mes oreilles et quelle discrétion aussi !

Allez je ne vous fais pas plus languir…

Mon petit coin , vous en avez un aussi ! On dit bien je vais au petit coin …

Ca y est ! Bravo, vous êtes trop fort ,vous  avez deviné, je parle de mes toilettes !

Comme je vous l’ai raconté ici nous avons un bassin de phytoépuration pour les eaux usées de notre maison. Ce bassin est associé à des toilettes sèches.

J’ai l’habitude de dire que nous sommes comme des chats, on fait dans de la litière  : )

Nous avons 2 toilettes , 1 en rdc et 1 à l’étage pour les enfants(surtout la nuit) et nous avons donc investit dans 2 seaux en inox. Ne pas les prendre trop grand sinon ils sont trop lourds à porter.

seau-inox-20-litres

L’avantage de l’utilisation de toilettes sèches outre le fait d’économiser de l’eau est aussi la joie de savoir que quand je vais aux toilettes je crée une valeur et non un déchet.

En effet le contenu du seau est vidé et composté dans un bac à l’extérieur de la maison.

Pour cela nous avons plusieurs bacs afin d’effectuer une rotation.

Quand un bac est plein et composte tranquillement nous en commençons un autre.

L’année suivante nous vidons le bac dans le jardin etc.

Nous obtenons ainsi un compost que nous pouvons utiliser pour faire pousser nos potirons (ils en raffolent).

Lorsque nous avons eu le projet de construire notre maison en bois,

maison_bois

nous avons rapidement pensé écologique. Les toilettes sèches nous sont apparues comme une évidence.

Nous habitons à la campagne et c’est vrai que l’utilisation des toilettes sèche est pratique pour nous. Nous avons aussi une scierie pas loin afin de nous fournir gratuitement en sciure. Tous ces éléments ont été  réfléchis avant de construire notre maison. D’ailleurs pendant le chantier cela été l’un des premiers coin à avoir été utilisé.  ^^

Bien pratique quand la maison  n’était pas encore raccordée à l’eau.

Pour nous accompagner dans notre démarche nous avons recueilli pas mal d’informations auprès d’internet et  de livres aussi.

Celui qui est devenu notre bible est « Un petit coin pour soulager la planète » de Christophe Elain.

D’ailleurs il a sa place dans nos toilettes !

Il explique l’utilité des toilettes sans eau parce que c’est bien de cela qu’il s’agit.

L’eau va devenir une denrée rare. Il est important de l’économiser et de ne pas la polluer.

L’utilisation des toilettes sèches sert ces 2 causes. De plus dans le livre l’auteur explique aussi que même en ville on peut se mettre aux toilettes sèches.

Le petit plus quand on se sert de toilettes sèches c’est que vous pouvez vraiment laisser aller votre imagination quand à la déco que vous voulez pour vos toilettes. Les nôtres sont en bois, forcément on vit dans une maison bois. Faut rester raccord  : )

Nous avons fabriqué un petit tiroir pour stocker la sciure et on a même une super pelle  en inox pour recouvrir nos œuvres !

 

 

 

 

On nettoie vert et vous ?

 

Avec le printemps qui revient doucement les plantes commencent bien à pousser.

Aujourd’hui on s’est donc atteler au nettoyage de printemps de notre bassin de phytoépuration que nous avons construit nous même avec l’aide de la société Aquatiris. Il a pas l’air bien grand (4 mètres par 4) mais il est largement suffisant pour nous(famille de 7 personnes)

La maison est équipée de toilettes sèches ou TLB et du coup  le bassin ne sert que pour nos eaux usées. Nous n’utilisons  que des produits naturels et bio pour nettoyer et les plantes du bassin nous disent merci.

Le bassin est composé de 3 sortes de plantes, d’ailleurs certaines trouvent l’endroit accueillant. Il a donc fallu couper les anciennes plantes qui ont séché pendant l’hiver ( on ne les enlève pas car cela protège les racines  du froid. Ici les températures peuvent descendre jusqu’à – 20 °) ainsi que les « mauvaises herbes » qui envahissaient le bassin au détriment des « bonnes plantes ». Je mets volontairement des guillemets car pour moi il n’y a pas de mauvaises herbes.

Il ne reste donc dans le bassin que les 3 plantes autorisées :

Des iris jaune pas encore en fleurs … patience…

iris

 

Des Salicaires qui vont faire de belles fleurs mauves

DSC_0767

Des Scirpes un peu couchés

scirpe

 

Le bassin est le lieu d’accueil des escargots ! Un bonheur pour mon petit bouchon qui les adore !

DSC_0769

Et vous quel est votre geste pour préserver la planète ?

 

Suite et fin de la chenille !

 

Et voilà ma petite chenille modulable !

Chaque élément porte un velcro afin de pouvoir changer de place en fonction de l’envie de votre bambin.

J’ai cousu des balles et des cubes en coton bio qui sont tous remplis de rembourrage de coton bio. Ils peuvent se positionner n’importe où dans le corps de la chenille.

Une petite fleur toute mimi vient décorer la fin de la chenille.

7,8,9 dans mon panier neuf !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un petit « avant-après » d’un petit cadeau pour une amie qui vient d’être  à nouveau maman.

C’est un ensemble de panier en tissu coton/chanvre assez rigide.

J’ai personnalisé l’ensemble au nom du petit bout qui vient de naitre et fait un rappel couleur et motif sur les deux plus petits. J’ai utilisé de la peinture textile I ZINK , fabriqué en France et aux pigments non toxiques.

Ils peuvent servir pour ranger tout le nécessaire de toilettes de bébé, tel que couches, liniment, coton etc…

Ils peuvent servir aussi de rangement pour les jouets et doudous !

Pour fabriquer ces jolis paniers j’ai utilisé le tuto de maman mamouth, j’ai juste changer les dimensions pour pouvoir faire 3 tailles différentes.

Et voilà  !

 

 

 

 

De l’art dans la nature

Les ballades dans la nature et la saison de l’automne sont des moments très propices pour créer au détour d’un chemin une œuvre d’art.

20150701_172044

Les enfants ont souvent cette initiative qui est naturelle chez eux.

Et oui ils ont cette capacité innée à jouer avec n’importe quels petits matériaux trouvés sur leur chemin lors d’une  promenade : un bout de bois, une pierre aux jolies formes, une feuille… etc.

Cela donne des créations sympas et  surtout éphémères.  Car la nature faisant son œuvre ces petits édifices retourneront  à la nature.

DSC_1430Cette tendance s’appelle aussi du Land Art. On trouve des œuvres magnifiques qui ne dénaturent pas le paysage.

Dans cette démarche la main de l’homme  a un impact positif sur la nature.

Elle crée quelque chose de beau qui suscite une émotion.

L’œuvre créée avec  son côté éphémère , respecte l’environnement, elle en devient donc d’autant plus belle.

Cet art est accessible à tous, car il suffit d’utiliser les matériaux que nous offre la nature.

La prochaine fois que vous ferez une ballade avec vos enfants ou même tout seul, laisse aller votre imagination et donner vie à une œuvre art .

Laisser parler l’artiste qui sommeille en vous !

Et vous avez vous déjà fait du Land art ?

Divine automne

feuilles d'automne

L’été s’achève, fini la chaleur qui vous assaille et ne vous laisse aucun répit.
L’automne est une saison que j’aime particulièrement. Elle me rend nostalgique mais en même temps joyeuse.
Le temps s’écoule différemment. Le froid commence à pointer le bout de son nez. Les matins frileux finissent souvent par une belle après midi ensoleillée… On peut apprécier le changement de couleur des arbres.

Chaque année c’est un enchantement que de voir ces couleurs naturelles qui réapparaissent. Du rouge, du beige, du vert… Même le ciel n’a pas la même couleur. Les odeurs sont différentes aussi.

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

La nature quant à elle se prépare à l’hiver. Les feuilles commencent à tomber. On pourrait croire que toute cette végétation meurt mais ce n’est seulement qu’un long sommeil pour faire face à l’hiver.
Les arbres perdent leurs feuilles pour se protéger du froid. Au printemps leurs feuilles tombées serviront d’humus pour nourrir les racines de l’arbre. Et la vie alors reprendra ses droits.

DSC_0162

Un vent de fraicheur…

Comme tous les français nous sommes nous aussi assaillis par la chaleur. Heureusement à la montagne il y a aussi des lacs. Alors rien de tel qu’un petite baignade pour se rafraîchir …

20150701_172044 Petite création de ma fille avec des morceaux de bois flottés.

20150701_172052 On a vu pire comme panorama n’est

ce pas ? ; )

Vu du lac du Sautet près de Corps.