Bébé mange seul mais dans du bio !

La seule nourriture d’un bébé dès sa naissance est le lait de sa mère. Je ne vais pas relancer ni participer au  débat pro allaitement ou biberon. Pour ma part c’est allaitement et pis c’est tout.

Parmi les nombreux bienfaits d’allaiter son enfant, un des avantages c’est que le bébé lorsqu’il tète participe aussi au repas de sa mère. En effet il goûte les saveurs  qui passent dans le lait maternel. In utéro le bébé a déjà le même bénéfice quand il  avale le liquide amniotique dans lequel il baigne.

De ce fait, bébé est déjà sensibilisé au goût de tout ce que l’on mange.

Un bébé a aussi un très bon sens de l’odorat, regardez comment un nouveau né va chercher le sein de sa mère alors qu’il a à peine les yeux ouverts.

La nature est formidablement faite ! Le goût est ainsi étroitement lié à l’odorat, essayez de manger le nez bouché vous verrez que les aliments n’ont pas la même saveur voire n’en ont pas. (expérience courante quand on est enrhumé ^^ )

Si vous êtes comme moi , une maman maternante  vous avez souvent votre bébé à bras ou en écharpe et ainsi il participe tous les jours à la vie de la maison. On cuisine avec lui et bien sûr on mange ! Combien de fois me suis je retrouvé en train de manger avec mon bibou au sein !!!  Il était ainsi depuis tout petit habitué aux repas et à leurs odeurs ,quand c’est pas des aliments qui lui tombent dessus pendant le repas de maman.

Non non je ne suis pas une mère indigne qui fait tomber son repas sur la tête de son bébé quand il tète  ^^

Quand bébé est enfin prêt à passer à la nourriture solide on s’en rend vite compte car il le fait savoir rapidement ^^

Ici loulou qui attaque l’assiette de sa mère (ma fille).

20160119_124723

Pour mes premiers enfants ( n’oubliez pas que j’en ai 5 hein ?! ) j’ai introduit les aliments solides dès 4 mois en version purée comme le préconisait mon pédiatre de l’époque il y a 20 ans quand même … Et au fur et à mesure de sa vie de maman et des enfants qui arrivent dans sa vie, on change, on se documente et j’ai fini par laisser mes enfants mettre les mains dans leur assiette. Pourquoi les en empêcher d’ailleurs car moi aussi j’adore manger avec mes doigts. Je les ai donc laissé manger des aliments en morceaux dès tout petit et je ne les ai pas sollicité. J’ai juste observé leurs réactions quand on était à table pour voir s’ils étaient prêts tout simplement.

Je pratiquais donc sans le savoir que ce qui s’appelle aujourd’hui la DME : diversification alimentaire menée par l’enfant ou Baby led weaning en anglais. C’est une pratique très connue au Canada et aux Etats Unis où ils ont toujours un temps d’avance sur nous. Pas sur tous les sujets  bien entendu  ; )

J’en parlais déjà dans un article précédent de mon blog il y a quelques temps ici et vous trouverez sur ce site  de nombreuses informations sur la DME.

Autre avantage de l’allaitement c’est le développement de la mastication des enfants. Le mouvement de succion du bébé allaité renforce les muscles de la mâchoire et lui permet ainsi d’acquérir une bonne mastication.

Les bébés sont donc capables de mâcher même sans dents. Ils savent aussi cracher si un aliment ne leur plait pas ou ne passe pas. Pas de peur à avoir. Il faut faire confiance à son enfant il est capable d’accomplir beaucoup plus de choses qu’on ne le croît !

Le principe est de proposer des aliments et votre bébé choisit ce qu’il veut manger.

Rapidement bébé est capable de prendre de petits bouts d’aliments , vive le développement psycho-moteur cher à Mme Montessori dont la devise était « apprend moi à faire seul ».

On peut donc proposer à bébé de manger la même chose que nous, avec des quantités et morceaux adaptés :

16593391_1344402438936685_1141406740_o

 

Et voilà une poupée qui s’éclate à manger le même repas que sa maman  avec une version du bavoir Mémamnali

received_1286915968018666

 

Quand on aime son repas tous les moyens sont bons pour l’apprécier  ^^

received_1315553281821601-2

 

L’inconvénient avec un bébé autonome qui mange seul c’est qu’il en fait profiter tout le monde !

Ses vêtements, mains et cheveux et la table évidemment, souvent le sol aussi.

Tous ces  endroits peuvent se nettoyer facilement , surtout si on a un chien  😉 pour le sol.

En ce qui concerne les vêtements c’est un peu embêtant de devoir changer à chaque repas son bébé de la tête au pied.

C’est pourquoi j’ai conçu un bavoir plus long et plus large que ceux que l’on peut trouver dans les commerces aujourd’hui.  Cousu en coton bio doublé à chaque fois avec un coton bio nid d’abeille qui est un tissu à la fois léger et absorbant. Votre bébé sera protégé, enfin surtout ses habits. Le modèle du bavoir est pratique et passe facilement en machine  à 40 °  S’attache dans le dos avec une pression, bébé ne peut pas le retirer seul ! Il dure longtemps car il est prévu pour une taille de 6 à 12 mois. D’autres tailles sont disponibles en version 12-18 mois, 18-24 mois et plus. Ce bavoir tablier peut être aussi utile dans le cadre d’atelier peinture ou coloriage ou pâte à modeler.

 

Bavoir en coton bio avec des coloris très tendance version sans manche taille 6-12 mois

dsc_0428

DSC_0069
Bavoir sans manches taille 12-18mois

dsc_0224 Ici mon bibou avec la version 18-24 mois . On peut voir que le bavoir couvre jusqu’aux genoux !

 

Celui ci à une particularité, les manches sont amovibles. Elles protègent les manches en hiver et se retire facilement avec un velcro en été quand il fait chaud et que bébé a les bras nus.

Enregistrer

Publicités

Où comment foirer son allaitement …

13707638_1757389021174848_1432401879493737961_n

Il est déjà pas facile pour les mamans de nos jours de faire leur choix quant au choix crucial du mode alimentaire de leur bébé. Chacune et chacun( car oui c’est un choix qui se fait à deux) a le droit de choisir s’ils veulent que leur bébé soit allaité ou non. Pour cela il existe de nombreuses sources d’informations:

-médecin (sachant que leur cours sur l’allaitement est quasi inexistant)

-famille (qui a toujours la science infuse)

-entourage (pleins de préjugés et de « bon conseils »)

-livres (faire le tri entre les bons et les mauvais…)

-association telle La Leche League, La voix Lactée

Le problème ici c’est qu’un grand magazine comme Parents se permet d’écrire des articles de ce genre tranquillement pendant les vacances. Histoire de combler un page vide je suppose ?? Peut être un stagiaire ou un journaliste au bord du burn out qui a pris ses sources dans un vieux bouquin sur l’allaitement ?

Je suis en colère et dégoutée qu’un tel ramassis de stupidité soit diffusé à grande échelle.

L’article est train d’ailleurs de faire un véritable tollé sur Facebook et sur les groupes de mamans allaitantes.

Je vous invite  donc si vous aussi vous êtes choqués, à le faire savoir au magazine Parents par tous les moyens !!!

Qu’un article d’excuses et rectificatif soit plublié !

A bon entendeur ….

 

Voir ses priorités

Je suis maman et entrepreneuse et cela n’est pas facile au quotidien, car il faut jongler avec les deux casquettes. Ne surtout pas laisser se déborder par l’une d’elles… Je ne veux pas que mon projet passe avant ma famille ni mes enfants.

Ces derniers jours n’ont pas été facile car mon dernier petit bouchon est malade …

Fièvre, toux, refus de s’alimenter, grosse fatigue  autant pour lui que pour moi qui ait passé la nuit avec lui…

Heureusement que quand il est malade j’ai toujours la possibilité de l’allaiter car c’est sa seule source d’alimentation. Et quoi de plus réconfortant que le titou (dou pour les intimes) de sa maman quand on est pas bien !

Dans ces moments là on ne réfléchit pas longtemps et on lâche tout pour s’occuper de son  bibou.

L’atelier est en désordre, le tissu traine en attendant d’être cousu car même quand on travaille pas les idées sont toujours là. Je les note dans un carnet pour ne pas les oublier, je sais que je vais les faire même si je ne sais pas quand…

Voilà un peu mon humeur du jour…

Priorité à mon bibou car ces moments là sont uniques, le travail peut attendre …

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Allaitement long ou allaitement tout court ??

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Combien de temps doit-on allaiter ???
Quelle question bizarre. On ne demande pas à une maman qui donne un biberon à son bébé quand est ce qu’elle va arrêter ?
C’est une question stupide n’est ce pas ?

J’ai revu l’émission des Maternelles qui a été diffusée hier et qui aborde le sujet avec beaucoup de sensibilité et d’intelligence. Tout n’était pas pertinent mais je tiens à saluer toutefois l’initiative. Je me suis dit  » ah pour une fois on va parler de moi! ». Et oui ici c’est allaitement sans se poser de question de durée…
Si vous aussi vous voulez revoir cette émission cliquez ici :

http://pluzz.francetv.fr/videos/les_maternelles_saison15_,132893929.html

 

Et vous comment vivez vous votre allaitement ?

Le Titou’bon

Le titou bon, le lolo, le tétou, le nounou, la tétée… quel que soit le nom que l’on lui donne l’allaitement est toujours un moment magique.

Un moment de partage et de fusion avec son enfant. Un plaisir partagé quand on se rend compte que c’est notre lait qui nourrit ce petit être.

Toutefois les débuts peuvent être difficile, il faut se faire confiance et aussi avoir la chance d’être bien conseillé.

On peut trouver du soutien auprès de  texte trouvé sur  La Leche League : Extrait de L’allaitement tout simplement :
« Les premières tétées sont merveilleuses, émouvantes et parfois aussi un peu maladroites.
Les bébés savent d’instinct comment téter. Malgré cela, ils pourront avoir besoin d’être guidés légèrement par leur mère, qui apprend elle aussi. Certains bébés tètent comme des experts dès la naissance alors que d’autres ont besoin de quelques jours pour apprendre. Vous pouvez vous sentir démunie ou maladroite durant ces premières tétées, mais vous vous habituerez très vite l’un à l’autre.  »

Leur site est très complet, on y trouve beaucoup d’informations et aussi une écoute et une aide précieuse lors des moments de découragements ou de petits soucis liés à l’allaitement tels que les crevasses, engorgement, montée de lait, pics de croissance etc…

L’allaitement est non seulement un moyen de nourrir son enfant sainement mais aussi un prolongement de la grossesse. Cela permet à la maman de mieux vivre ce moment où l’on se retrouve le « ventre vide ». On ressent alors un besoin puissant de proximité avec son enfant, de le sentir, de le toucher. C’est une relation très animale que l’on a avec son bébé.

Je garde une relation très tactile avec mes enfants que j’ai allaité longtemps. J’allaite encore le petit dernier qui a 20 mois. C’est avec plaisir que j’allaite mon bambin en même temps que  ma grande fille qui allaite sa petite fille.

Tout se fait naturellement, je pensais pas vivre ça un jour … Ce sont des moments précieux et uniques.

Vivez votre allaitement à fond sans tenir compte des avis de chacun et profitez de tous ces  moments fugaces où votre bébé enfoui son nez dans votre sein. Sa petite respiration. Sa petite main qui se pose sur votre sein. Son regard qui se lève vers vous alors qu’il tète. Sa petite bouche qui reste ouverte lorsqu’il est repu.

Et vous quels sont vos meilleurs souvenirs ou moments d’allaitement ?

Mon meilleur allié grossesse : mon coussin Ecolo !

Toutes les futures mamans connaissent cette sensation de gêne  et d’inconfort quand bébé commence à prendre de la place. On ne sait plus comment s’assoir, se coucher confortablement. On est un peu comme un chat qui tourne dans tous les sens avant de trouver la bonne place pour se coucher.

Heureusement il existe des coussins rempli de billes qui s’adaptent à la forme de votre corps et vous apporte tout de suite un soutien et un confort immédiat. On peut placer le coussin comme on le souhaite afin de soulager les petites douleurs ou inconfort du à la grossesse.

J’ai fait ce coussin pour ma fille qui connait elle aussi les joies de la grossesse.

DSC_0963

Je l’ai voulu (fidèle à moi même et à ma démarche écologique) tout en tissu bio et pour le remplissage j’ai choisi les balles de millet bio. Pour le motif j’ai choisi de faire des nuages et mon petit hibou Mémamnali toujours présent !

Le millet c’est ca  :

millet

Une graine que l’on peut consommer mais dont on peut aussi utiliser la balle c’est à dire l’enveloppe de la graine afin de faire des coussins.

Cette matière végétale est anti acariens et elle possède des vertus qui facilitent le sommeil. La souplesse de ses graines permet au coussin d’épouser parfaitement les courbes de votre corps et de vous procurer ainsi un confort immédiat.

Le coussin peut aussi être un grand allier lors de l’accouchement. Les positions de travail seront plus facile.

Dès les premiers mois d’allaitement il est aussi d’un grand secours comme soutien pour le bébé et le bras de maman qui porte son bébé pour la mise au sein. Moins de tension dans le dos et les épaules et une meilleure position de l’enfant.

Ce coussin peut par la suite se  transformer en transat pour bébé et le maintiendra  quand il apprendra à s’asseoir.

Si vous désirez en savoir plus ou en  acquérir un, contactez moi sur ma boutique par ici http://www.alittlemarket.com/puericulture/fr_sur_commande_coussin_grossesse_allaitement_avec_sa_housse_-15077369.html

ou par mail .

De toutes les matières …

C’est le molleton que je préfère !

Voici un petit aperçu d’avant/après de mon matelas Topponcino

CSC_0856 CSC_0854

Si vous allez ou venez d’avoir un bébé. Si vous avez un cadeau de naissance à faire c’est le moment.

Le Matelas est 100 % coton biologique GOTS. Le Tissu est tout doux et le soutien ultra moelleux!

Vous pouvez acheter ce matelas (2 exemplaires en stock) directement sur ma boutique  ici :

http://www.alittlemarket.com/puericulture/fr_topponcino_matelas_bebe_en_coton_biologique_-13988845.html

Tissu « tout bo tout bio »

Ca y est ma première commande est arrivée !
DSC_0770

En avant pour des créations  toutes douces dans des matières respectueuses de l’environnement et très saines pour le bien être de nos p’tits bouts.

Je vais commencé par un Topponcino , petit matelas très souple  pour nouveau né imaginé par Maria Montessori.

Ce matelas suit l’enfant partout et lui permet de se  sentir en sécurité. Sa tête est bien maintenue.

Le bébé est rassuré par l’odeur  et la chaleur  du matelas. De ce fait vous pouvez le poser délicatement dans son lit lorsqu’il dort. Il ne se sentira pas perdu, ne se réveillera pas  au contact du lit froid et de son odeur différente.

Si comme moi vous êtes adepte du cododo pour faciliter l’allaitement, ce procédé vous permettra de glisser l’enfant dans son lit sans risquer de le réveiller.