Je range mon bordel…

… et j’optimise ma vie.

DSC_1430

Avant le mot ranger signifiait pour moi : ouvrir un placard ou une boîte tout coller dedans et vite refermer la porte ou le couvercle. Et hop on en parle plus.

Depuis quelques temps j’ai entamé un changement dans  ma vie de femme, de mère et d’être humain.

Je me suis rendu compte que cette méthode du « je mets tout dans le placard » était nocive car cela ressemble un peu à la procrastination  Ouh le vilain mot !!! Il s’agit du fait de remettre au lendemain ce que l’on peut faire le jour même. Avec le temps on se retrouve à jamais rien faire de ce que l’on avait prévu. Et le temps file à une allure !!!

Heureusement nous avons souvent déménagé et cela nous a permit à chaque fois de faire le tri des affaires que l’on accumulait. Beaucoup de gens n’ont pas cette « chance » et accumule au fil du temps tout un tas de « bordilles » comme on dit dans le Sud. Et c’est leurs enfants qui ont la joie de tout trier et  débarrasser quand vient le jour de leur grand départ… Procrastination …

 

atelier

Depuis que je travaille chez moi, je me rends compte de l’importance d’avoir un tant soit peu d’ordre dans les objets que j’utilise pour travailler. Pas trop cool de chercher ses ciseaux ou ses bobines de fils…  Du coup c’est promis je vais Konmariser mon atelier et si je suis contente  du résultat ce sera au tour de la maison. J’ai déjà Konmariser ma vie en éloignant les mauvaises personnes de moi …

la-magie-du-rangement-la-methode-konmari-16850456

Le livre La magie du rangement de Marie Kondo  a donné un mouvement qui s’appelle la Méthode Konmari. Je ne vous ferais pas un explicatif de cette méthode car on trouve déjà plein d’articles et de blogs traitant déjà du sujet. Je vous passerai les photos de mon bordel aussi j’ai envie de vous préserver. Et je vous épargnerais aussi les merveilleuses photos de mon intérieur étincelant avec rien qui traine car ce style de photo me fait peur et m’angoisse. Nous vivons dans nos maisons et cela est normal d’avoir un peu d’objet ci et là qui sont juste posé et ne demande rien à personne. Un livre posé ou un jouet par terre n’ont jamais tué personne ! Les personnes que cela fait stresser (et j’en faisait partie il y a longtemps avant d’avoir 5 enfants ) devraient peut être chercher la raison de ce malaise chez eux ???

Je n’ai pas lu le livre encore. Je vais essayer de me le faire prêter ou direction la médiathèque pour leur demander s’ils l’ont sinon. On peut suggérer l’achat. Souvent ils prennent en compte nos demandes quand c’est pertinent. Et dans ce cas précis je pense que cela pourrait servir à beaucoup de monde ^^

Il s’agit d’être rationnel dans la façon de placer ses objets et de se respecter en respectant son intérieur et les objets qui s’y trouvent.

Je suis aussi minimaliste, donc cette méthode permet aussi en triant et en rangeant de faire le vide et de se débarrasser de ces objets qui nous encombrent car superflus. Si on en possède pas l’utilité autant les prêter, les donner, les vendre ou bien troquer  … On peut  plus de ranger, faire des rencontres. Ce qui est d’autant plus gratifiant !

De ce fait je me suis mise aux brocantes avec les enfants et on adore  ! Transmettre un objet même si c’est de façon pécuniaire est très valorisant. Les enfants apprécient beaucoup et cela leurs apprend la « valeur » des choses.

Attention on ne  jette rien svp ! Sauf si c’est vraiment dans un piteux état… et encore des fois en bricolant il y a toujours moyen de redonner une seconde vie à un objet.

 

Et vous   ? Comment rendez vous votre intérieur et votre vie plus agréable ?

 

 

 

Publicités

Minimalisme

Je ne suis pas trop présente sur mon blog en ce moment. Je suis en mode production, mon entreprise est enfin créée ( même si elle est micro comme il dise…)

Voici ce que je suis en train de faire, en autres…

DSC_0772

Lingettes nettoyantes réutilisables et lavables en coton bio ,bientôt disponibles en boutique et marché. Lot de 8 ou 6 vendu avec son pochon de rangement.

Depuis que j’ai investi dans de nouvelles machines (suite au lamentable abandon de ma vieille machine, merci le plastique cassé grr) je rentabilise à fond. Je bosse pour avoir du stock car la période des marchés arrive et que j’ai envie de vous voir  « en vrai » pour vous présenter mes bavoirs bio spécial DME et jouets  tout doux.

J’adore l’ambiance des marchés, on discute, on peut toucher les produits, faire connaissance avec les artisans, leurs poser des questions sur leur façon de travailler… Maintenant c’est moi qui suis de l’autre côté et je m’éclate. Je pensais pas que cela me plairait autant mais j’adore ça!  Je serais donc présente à la journée du Fait Main à Grenoble ce dimanche.

visuel affiche_jdfm

 

J’ai toujours été sensibilisée à l’écologie et aussi aux économies. Je ne viens pas d’une famille très aisée et on savait apprécier les choses vu que l’on vivait simplement. Plus le temps passe et plus je tends au minimalisme.

Oui oui… je sais j’ai 5 enfants….  c’est pas minimaliste ça !! Justement avec  une famille nombreuse on apprend à faire des économies et à ne pas jeter, on fait beaucoup de récup et fabrique beaucoup aussi, on est une famille de bricoleurs.

Les anciens  savait entretenir les objets, se contenter de peu ou du strict nécessaire. La plupart des objets solides que je possède m’ont été transmit par mes parents ou grands parents.

La société de consommation à outrance est en train de s’épuiser, elle arrive à ses limites et enfin les consommateurs deviennent consomm’acteurs.

J’ai fait le choix de produire artisanalement mes bavoirs car je suis quelqu’un de manuel et j’adore  voir prendre forme des objets grâce à mes mains.

J’aime l’idée de savoir qu’une famille va utiliser mes bavoirs pour ses enfants et qu’il aura une durée de vie longue et qu’il ne finira pas à la poubelle.

Le fait main est aussi un gage de qualité. Quand on travaille à petite échelle, on prend le temps de faire et refaire encore jusqu’à ce que ce soit parfait. On utilise des produits de qualité comme le textile bio pour moi.

Un produit parfait durera plus de temps et on pourra le transmettre aux générations futures.

Pour finir je vous renvoi vers une réflexion sur le changement qui devient plus qu’évident d’opérer dans notre société. Lors de la foire de septembre qui aura lieu à Mens(38) se tiendront des conférences autour de la transition.