On prépare l’hiver…

20171008_120934188855405.jpg

L’automne est une saison où on a l’impression que la nature se met en repli, en sommeil… mais en fait elle se prépare à affronter l’hiver.

J’aime beaucoup cette saison car on a encore de belles journées encore chaudes malgré les frimas matinaux.  Les couleurs de la nature sont magnifiques.  Chaque arbre va progressivement changer de couleurs avant de perdre ses feuilles en nous offrant un sublime patchwork  très inspirant. J’essaye de retranscrire cette impression dans mes choix de tissus, dans mes créations.

20171011_1703074081859601-e1507737126309.jpg
Cube sensoriel montessori en cours

 

20171007_1703571370243277.jpg
Tote bag aux couleurs automnales

C’est une période où l’on aime cocooner en restant à la maison.

Le corps et l’esprit ont besoin eux aussi de se préparer à l’hiver. C’est une période où l’on est plus fatigué car nous ne baissons pas notre rythme de vie alors que nous devrions faire comme la nature  nous mettre aussi en pause.

Je vous invite donc comme moi, à penser à prendre soin de vous. Je me remets plus sérieusement au yoga, à la méditation quand mes moments de libre me le permettent. J’ai fais de gros progrès ! Le chant et l ‘écriture sont aussi de bons exutoires qui permettent de se ressourcer sereinement.

Et vous quelles sont  vos méthodes dans cette période là ?

Publicités

#deuilpérinatal – A toi, petite maman meurtrie

Parce que la vie n’est pas un chemin sans embuche… Il arrive parfois qu’elle ne soit pas tendre avec nous. Voici un témoignage comme je les aime, criant de vérité. Je le partage ici qu’il puisse aider en faisant son chemin parmi vous. Un blog à suivre dans tous les cas car on y parle de tout, des joies et des chagrins que nous apportent la vie de parents.

Parents - Paranges

Hier encore, tu nageais dans le bonheur. Ou pas. Tu étais peut-être pleine de doutes et avec une trouille bleue de ce qui allait se passer ensuite. Tu te posais des tas de questions sur le futur. Tu ne savais pas du tout comment on fait pour aimer un bébé, et tu étais peut-être terrorisée.

T’avais un bébé qui grandissait dans ton ventre, et ça, c’était l’expérience la plus dingue que t’as jamais vécu.

Et puis il y a eu LE MUR.
Le TGV, le 38 tonnes, l’explosion, les coups de feu, la chute du 50ème étage.

On t’a ouvert le thorax, on a arraché ton cœur avec une pelle a tarte, on l’a roué de coups, puis jeté sur l’autoroute où il s’est fait rouler dessus des heures durant.

Puis, on te l’a rendu, on l’a recousu à vif, et on t’a demandé de rentrer chez toi, l’âme meurtrie…

View original post 384 mots de plus

Sorties automnales

La boutique va à votre rencontre sur les marchés. Parce que j’adore échanger avec vous. Voir vos yeux attentifs et émerveillés devant les articles  que je propose. Vous pouvez vous rendre compte du travail fourni. Quand on travaille de ses mains c’est toujours très gratifiant de recevoir des encouragements .

Vous pourrez donc me voir au jardin de ville de Grenoble le samedi 23 septembre de 10h à 19h.

Le lendemain dimanche 24 septembre je participerai à Quelle foire à Mens. Transition énergétique 

Ma tribu

Famille je vous aime …

J’ai fait plein d’enfants comme on me  dit souvent . Je dirais plutôt que c’est mes enfants qui m’ont choisi pour faire de moi leur mère.

5 en tout et si c’était à refaire je ne changerais rien. Même si c’est un boulot à plein temps  d’être maman d’une telle fratrie. On est pas seulement maman mais aussi chef d’entreprise . Car gérer autant d’enfants c’est comme gérer du personnel. Seule différence on est joignable h 24 et on ne connait pas les jours fériés et encore moins les vacances !

La maison et la vie de chacun doivent  être  appréhendées avec souplesse. Il faut savoir s’adapter aux aléas de la vie et aux caractères de chacun qui sont bien évidemment tous différents . On ne peut avoir l’ambition de gérer cette tribu comme il s’agissait d’une petite armée . Chaque personne (Et oui les enfants sont des personnes) a sa sensibilité, son caractère et ses besoins propres.
Les relations entre chaque membre de la fratrie sont importantes. Tous les enfants participent  au quotidien de la famille dont font partie les tâches menagères en fonction de leur capacité. Les rapports entre les aînés et les plus petits sont aussi très enrichissants, un échange mutuel  très gratifiant pour les  grands et stimulant pour les petits.

Les petits sont aidés par les grands tout en respectant leur apprentissage de l’autonomie.

Une entraide se met en place naturellement. Chaque enfant est attentif aux besoins des autres membres de la famille. 

Cest ainsi que les petits derniers deviennent vite débrouillards.

Et l’amour dans tout ça ?

Il y en a beaucoup ! Du condensé d’amour ! Car il est vrai que dans ce tohu-bohu perpétuel il n’est pas facile pour chacun de s’exprimer.  

Ce qu’il manque dans cette famille c’est le … temps .

Alors on va vite a l’essentiel. Parfois avec maladresse et brutalité mais toujours avec affection.  Il règne beaucoup d’ amour dans ce foyer, de partage et ils savent tous qu’ils pourront compter sur chacun des membres de la tribu quand l’un d’eux trébuche ou va mal.

Ils me motivent et sont la raison pour laquelle chaque matin je me lève avec le sourire.

Ces enfants que j’ai mis au monde m’apportent beaucoup au quotidien. Je ne leur ai pas faciliter les choses en leur donnant plein de frères et soeurs mais je pense malgré tout qu’ils savent qu’ils ont tous une part importante dans mon coeur et dans ma vie et même dans mon entreprise Mémamnali  dont le nom vient de chaque prénom de mes enfants.

Soldes Mode Bio

 

On profite de réduction sur les créations licornesques bio pour toute la famille !

De jolis tissus doux et mode  pour vous accompagner vous, votre bébé et l’ensemble de la famille.

 C’est par ici 

Mon cadeau mensuel écolo et coloré 

Parce que cette période  du mois n’est pas toujours drôle et qu’on a envie de produit sain au contact de son intimité, j’ai conçu des kits de découverte pour essayer les serviettes hygiéniques. Vous avez envie d’essayer et de passer au lavable? C’est possible  avec ce kit  découverte. Celle ci sont en coton bio.

Retrouvez cet article dans ma boutique Etsy https://www.etsy.com/fr/listing/535859655/kit-serviette-hygienique-lavable-bio

Laisse moi faire !

Les bébés ont un besoin constant d’attention, ils ont besoin du cadre rassurant que représentent les bras de leurs parents. On peut le porter dans un matelas appelé Topponcino imaginé par Maria Montessori. Il s’agit d’un matelas de soutien et de portage pour nouveau né. Il lui permet de se sentir en sécurité par le fait d’être maintenu et entouré.

DSC_0514 (2)

Une fois ce besoin conforté, il arrive un moment où il se tourne vers l’extérieur et commence à vouloir découvrir le monde. Les interactions avec la maman, le papa et les autres membres de la famille le stimule et lui donne envie d’approfondir ses découvertes.

La vue, l’odorat, le toucher, le goût, l’ouïe sont des sens qui sont déjà développé in utéro mais une fois dans les bras de maman tous ces sens sont en ébulittion !

Bébé va vouloir aller à la découverte de tout ce monde qu’il entoure.

DSC_0363

Bébé a soif d’ autonomie et nous devons l’accompagner dans ses découvertes avec un regard bienveillant . Il faut le laisser faire ses propres expériences dans un cadre sécurisé et adapté à son âge .

Comme le préconisait Mme Montessori, il faut aider son enfant à faire les choses tout seul. C’est le meilleur des apprentissage !

 

Balles préhension Montessori en tissu  bio colorées et très jolies ainsi qu’un rembourrage en ouate de coton bio. Balles que vous pouvez trouver sur ma boutique.

Cubes hochet d’éveil . En coton bio coloré et texturé avec des rubans pour que les petits doigts de bébé développent leur agilité. Egalement dispo.

Le souffle 

Le premier souffle comme le dernier sont des étapes symboliques de la vie. On prend ce que la vie nous offre et on rend ce qu’elle nous a donné dans un ultime souffle.

La respiration est un élément vital pour notre corps mais aussi pour notre esprit. On parle d’inspiration au sens de prendre de l’air pour nourrir les cellules de notre corps mais aussi de laisser venir les idées dans notre esprit.

La nature est une source constante d’inspiration. Elle est changeante à chaque saison. Chaque jour est différent de l’autre…

Laisser le souffle du vent caresser son visage, ses cheveux, son corps. Se laisser aller et être dans l’instant en communion avec les éléments . Cette légère brise, le bruit du feuillage qui frissonne dans les arbres, le clapoti de l’eau, le pépiement joyeux des oiseaux.

Laisser tous ces éléments extérieurs à soi, prendre le dessus et ne faire que les accueillir dans la pleine conscience des choses.

Se laisser aller également à ressentir son corps dans cet instant. L’écouter dans son intégralité, lui laisser la parole avec bienveillance.

Ressentir le souffle de la vie transmit par cette nature généreuse et bienfaitrice. Ressentir son propre souffle qui s’apaise dans un silence. Accepter la plénitude que nous procure cet instant. L’accueillir et le savourer car il est éphémère  comme chaque moment de son existence et se dire que le bonheur est là dans tous ces souffles…     

Jolie maman

DSC_0080

 

La maternité n’est pas une étape facile de la vie . On peut même dire que c’est état qui nous tombe dessus à la naissance de notre enfant et qui ne nous lâche plus jamais.

On a plus le choix, cet enfant qui est là , cet inconnu est lié à nous. Il a besoin de nous pour survivre et on est face à plein de questionnement.

Avec des hauts et des bas ce n’est pas tous les jours facile. On ne naît pas mère, on le devient petit à petit , on grandit avec notre enfant.

Et parfois il y  a des instants de grâce où tout coule de source. On suit son instinct et on approche de la plénitude.

A l’approche de la Fête des Mères j’ai envie de vous proposer de quoi dorloter et bichonner votre maman. Cela peut être aussi une occasion de gâter une jeune maman. On pense souvent aux bébés mais rarement aux mamans qui sont quand même la base de la famille !

Des bouillottes sèche en lin bio pour apaiser les maux de sa maman !

 

Des lingettes lavables toutes douces en coton bio pour les soins du visage ou pour se démaquiller :

 

 

Des paniers et des sacs pour tout ranger et mieux s’organiser :

 

 

 

A vivre sans passion…

La passion est déraisonnable diront certains.  Les peureux, les frileux  de l’existence qui restent bien sagement à attendre que le temps passe. Ils regardent les autres passer, pas de prise de risque, pas de surprise. Pas de vague…

Mais quel ennui profond ils ressentent ! Un beau jour on se réveille et on contemple son existence et on se dit : « et voilà c’est déjà fini ? Qu’est ce  que j’ai fait de ma vie ? Ai je été heureux(se) ? Ai je apporté du bonheur aux autres ? Ai je été utile ?  »

La vie est un risque de tous les jours. La vivre passionnément est une façon de la prendre à bras le corps. On se saisit de chaque instant comme si cela pouvait être le dernier.

Savourons chaque opportunité que nous rencontrons. La vie est un chemin long certes mais le voyage est très rapide. Nous avons une multitude de choix, de possibilités qui s’offrent à nous. Chaque pas que nous faisons l’un après l’autre, est un risque de l’on prend. Un pari sur le futur. Une hypothèse, un espoir…

Moi j’ai choisi de vivre de cette façon. D’arrêter d’avoir peur du lendemain. Du regard des autres, des incertitudes. Je fonce dans la vie et tant pis si les embûches, les problèmes se dressent devant moi. Je ferais face. A chaque problème une solution existe.

Bien entendu la vie n’est pas un long fleuve tranquille, c’est ce qui fait son charme.

Comment apprécier les bons moments si nous ne rencontrons pas des jours « sans »

Des jours tristes où tout va mal, ou rien ne se passe comme on le voudrait. Les jours où des coups durs nous tombent dessus comme pour nous mettre à l’épreuve.

Alors ces jours on relève la tête, bombe le torse et on se dit cette phrase de Nietzsche au combien célèbre mais tellement juste : « Ce qui ne tue pas rend plus fort ».

Ne pas se laisser abattre, se laisser aller à la raison.

Etre raisonnable et se faire un raison. C’est abandonner …

La vie met ses épreuves sur notre chemin pour une raison c’est certain. Je n’ai pas la prétention d’avoir toutes les réponses. Mais ce que  je sais c’est que ces raisons sont sûrement valables.

Je vois ces épreuves comme un moyen de se dépasser, de s’améliorer. Comme si nous devions perpétuellement retravailler des choses que nous n’avons pas acquise dans une autre vie. Une vie précédente.

Il faut alors écouter son coeur, au plus profond de soi et prendre les bonnes décisions même si elles nous font peur. Car oui la raison est toujours là pour nous protéger de ce que nos passions pourraient nous faire faire. Des choses qui nous paraissent  folles et inconscientes. C’est elle qui dressent ces questions et ses hésitations dans notre esprit et qui sème le doute et l’hésitation. Faut il pour autant les écouter ???

A vivre sans passion, on vit sans vivre vraiment…